femme Typing

LE TEMOIGNAGE DE KENNIE

20/04/2020

Voir plus

Bonjour à toutes,

Je m'appelle kennie, j'ai 29 ans. Je suis maman de 3 beaux enfants et enceinte de 11 sa.

Voilà mon parcours :
Mars 2012 nous apprenons ma grossesse, la joie à été de courte durée car 2 semaines après la descente aux enfers commence. Je suis malade. Personne n'a jamais vécu ça autour de moi. Mon état se dégrader vite je vomis tout même l'eau. Je tiens 2 semaines de plus à la maison et je suis hospitalisée. Je perds 6kg en quelques semaines et ne suis que l'ombre de moi même. Je découvre LE protocole en cas D'HG ( je ne sais pas encore que c'est ça).
Je sors je m'informe par moi même et découvre de quoi je suis atteinte . De ce jour les seuls qui se sont risques à me dire que "être enceinte n'est pas une maladie" s'en souviennent encore ! Je serais malade jusqu'à 4 mois.

Avril 2014 je suis de nouveau enceinte, je suis malade mais moins fort qu'à ma première grossesse. Je positive et on me dit que chaque grossesse est différente. Je suis épuisée, je m'occupe de mon fils qui n'a pas encore deux ans assez difficilement. Mon mari travaille, mes proches ne comprennent pas. Je me sens seule et me demande pourquoi je me fais subir ça. Je serais hospitalisée deux fois et j'aurais perdu 9 kg. Ça durera jusqu'à 5 mois.

Octobre 2015. Nous apprenons une nouvelle grossesse bébé s'est invité sous contraception ma fille à 9 mois, je suis encore épuisée.
L'HG reprend rapidement ses droits à 5sa j'ai déjà la tête dans la cuvette ça démarre fort. Je pleure, gygy fais au mieux pour me suivre connaissant mes antécédents. Je suis hospitalisée rapidement et j'y resterais un mois.
Mes enfants me manquent, je leurs manquent aussi. Papa s'est arrange au travail heureusement ça m'enlève un poids. Je dors 22h sur 24h. Je suis un fantôme, une ombre.
Je demande à rentre chez moi s'en suivra un long mois et demi d'hospi à domicile. Ma mère prendra en charge mes enfants pendant cette période. Mon fils aîné pleure il ne veut pas rentrer à la maison voir "la dame". La dame c'est moi avec mes tuyaux qui sortent des bras. Il fêtera son anniversaire sans moi et mon cœur est brise. J'aurais perdu 12kg sur 5 semaines. Je suis résignée à ne plus jamais vouloir être enceinte. Mon fils naîtra à 8 mois et même si les symptômes sont moins fort ils seront la jusqu'à 7 mois de grossesse.

Début mars 2020, bébé s'est invité sous stérilet je m'assoie et je pleure. Je veux ce bébé mais je ne veux pas être malade. Je ne veux plus traverser ce gouffre et mon mari non plus. Nous avons peur mais l'amour pour ce bébé l'emporte. J'arrive jusqu'à 7 sa sans encombre pas une nausée ni un vomissement. C'est magique. Puis les nausées arrivent, elle sont là tout le temps mais je ne vomis pas c'est donc un moindre mal. Aujourd'hui à 11 sa j' ai vomis une seul depuis le début de ma grossesse.
La sage femme m'a mise sous donormyl et sous vogalene que je prends vraiment quand je sens le drame arriver. Je suis en arrêt et je dors autant que je peux. J'ai quand même hâte que les nausées passent.

À toutes celles qui traversent les affres de L'HG, soyez fortes. Vous pouvez le faire, ce sera long, ce sera dur et vous aurez envi plus d'une fois de baisser les bras. Vous serez incomprises, parfois mal menées, dépassées et sûrement déprimées. Vous ne trouverez sûrement pas l'intégralité du soutien dont vous aurez besoin.
Mais je vous assure soyez fortes.
À toute celle qui se disent c'est finis je ne serais plus enceinte je ne veux pas revivre ça. Je vous comprends et pour autant je vis cette 4eme grossesse, que j'avais appréhende au plus haut point, avec beaucoup moins de difficulté que les précédentes.

Merci d'avoir lu mon histoire. Au plaisir et courage à vous toutes.

Tous droits réservés©

©2019 by ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE L'HYPEREMESE GRAVIDIQUE. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now